Le Château

Entre 840 et 850 eu lieu la contruction du château.
En 1160, Raymond VI, Compte de Toulouse, s’empare du château de Vaison et en chasse les évêques qui viennent s’installer au château de Crestet. Ce n’est qu’en 1189 que Raymond VI s’emparera du château de Crestet.
Durant le XIV ème siècle a lieu un remaniement du château visible grâce aux éléments gothiques.
En 1789, les révolutionnaires mettent à sac le château et brûlent sur l’aire une partie de son mobilier. Abandonné, l’édifice servira, dans les années qui suivent, de carrière aux habitants.
Pendant la Seconde Guerre Mondiale,(fin 1943 – début 1944), un détachement allemand comprenant 5 camions et une vingtaine d’hommes occupe l’aire du château, cernée de barbelés. Les hommes couchent dans diverses maisons du village. La position est reliée par un téléphone de campagne à un poste d’observation établi au sommet du St Maurice. La ligne est fréquemment coupée la nuit par les maquisards des environs ce qui fait craindre des représailles aux habitants.
En 1979, un architecte parisien, Mr Anger, acquiert le château en 3 ème main. Il y fait effectuer des travaux de consolidation et reconstruction et des fouilles qui dégagent plusieurs salles voutées souterraines.

 

L’Église

C’est en 890 que débute la construction de l’église du village. Les trois chapelles intérieures seront datées successivement de 1380, 1495 et de 1563.
En 1760 l’église paroissiale est dédiée à St Sauveur. En 1829, l’angle sud Est de l’église St Sauveur menaçant de s’effondrer, on construit un puissant contrefort pour le soutenir.Le 7 octobre 1860, le conseil municipal et le conseil de fabrique adressent à l’Impératrice Eugénie une missive lui demandant de subventionner l’agrandissement et la réparation de l’église St Sauveur. La réfection du clocher actuel eu lieu en 1990.